Editeur à Milan en 1930

Représentant en 1923 à Turin et Milan

Picco & Toselli, editeur
Picco & Toselli, editeur

EXTRAIT D'UN COURRIER adressé par Cino del Duca pour obtenir son passeport :

"En juillet 1923, je fus licencié des chemins de fer et j’abandonnais Cotrone où je m’étais installé en août 22 pour aller à Turin où se trouvait mon frère Domenico qui y étudiait à l’école polytechnique grâce à une bourse d’étude. A Turin, après une période noire de chômage, je trouvais un travail en qualité de voyageur de commerce avec la charge de vendre des romans à feuilletons et je gagnais ainsi 7 à 10 lires (8 euros) par jour. J’obtins un poste de représentant en librairie à Pavie et mes revenus continuèrent à augmenter pour atteindre 50 à 60 lires (52 euros) par jour. Ainsi je pus réunir ma famille. En août 25, ma pauvre mère mourut et, à la suite de cela, j’abandonnai le poste de représentant à mon frère et je pris à Milan le poste d’inspecteur puis l’exclusivité des ventes pour une maison d’édition populaire"

1928 Les frères Del Duca créent leur maison d'édition La Moderna

Cuore Garibaldino
Cuore Garibaldino

Les trois frères, Pacifico, Domenico et Alceo, créent en 1928 la Casa editrice Moderna . En 1929, le  premier titre est Ingannata, o il calvario di una giovane fidanzata : Grande romanzo passionale moderno (Trahie ou le calvaire d’une jeune fiancée : grand roman passionnel moderne). Le prix 50 centimes de lires (42 cents €), le fascicule vendu par épisode est de 16 pages. Le titre qui emporte un fabuleux succès est en 1933 Cuore garibaldino : romanzo storico del celebre Arturo Donati, soprannominato il terrore dei Borboni dont l’auteur est Dino Romanelli.Ce roman sera aussi édité en bande dessinée.

1933 Il Monello, La Risata, L'Intrepido, les illustrés de comics

la Risata
la Risata

Après Il Monello en 1933, La Risata en 1934, les frères créent L’Intrepido, en 1935, titre phare du fumetto italien, il paraîtra jusqu’en 1997. Très rapidement, la Casa Moderna a permis aux frères de dégager des bénéfices importants. Les revenus proviennent à la fois de l’édition et de l’imprimerie. Les affaires des frères Del Duca connaissent une forte accélération et leurs ambitions sont grandes. L’Espagne, la France, la Belgique, ils veulent exporter leur production.  

Commentaires : 0
Dick Fulmine, 1938
Dick Fulmine, 1938

En savoir plus sur le fumetto italien  avec les articles  :

- La naissance de la bande dessinée italienne sur le site Altri italiani :

http://www.altritaliani.net/cultura-e-cultura/letteratura-lingua-libri/article/bande-dessinee-italienne-la

- Fumetto  et fascisme : la naissance de la bande dessinée italienne »
à lire sur la revue en ligne Comicalités http://comicalites.revues.org/1306 ;