1979, la vente des Editions Mondiales

La transmission d’un patrimoine est souvent le signe d’une période de turbulence au sein des entreprises. Un certain nombre de comptes se règlent avec l’arrêt de Paris-Jour. Cette fermeture permet aussi d’assainir les finances. Le groupe poursuit ensuite son activité avec une gestion plus prudente, le temps des innovations et des expérimentations s’achève avec le décès du fondateur.

Les ventes hebdomadaires du groupe avoisinnent les 5 millions d'exemplaires. Modes de Paris, Nous deux, Intimité, Télépoche, Modes et travaux, figurent parmi les titres les mieux vendus.

Simone Del Duca conserve le groupe jusqu’en 1979 en France et 1994 en Italie. Simone Del Duca améliore la rentabilité de son groupe et elle le vend avant que l’éditeur allemand Axel Ganz ne bouleverse la donne de la presse féminine populaire. Le groupe Del Duca, dénommé Editions mondiales, est revendu à Emap, puis à Revillon et enfin les derniers titres, Nous deux et Télé Poche à Mondadori.

Commentaires : 0
Les titres des Editions mondiales
Les titres des Editions mondiales