1899 Naissance de Cino Del Duca

Maison natale
Maison natale

Pacifico Del Duca nait le 25 juillet 1899 dans le village de Montedinove dans les Marches. Son prénom signifie amant de la paix, très vite son surnom sera Cino et ce diminutif le suivra.

Il est le fils de Del Duca Giosué et de Celsa Traini. Un mariage tardif, le père à cinquante ans, en 1898. Trois autres fils sont nés à la suite de Pacifico, trois garçons, Camilo en 1900, Domenico en 1902 et Alceo en 1907. La mère tient une boutique d'alimentation, elle fabrique des pâtes et du pain. Les conditions de vie sont difficiles. En 1910, la forte croissance démographique aggrave une situation économique tendue et l’exode est devenu inévitable.

« En 1913, suite à des revers financiers de mon père, revers causés en partie par des jalousies de la famille – j’abandonnais avec mes frères et mes parents, le village de naissance Montedinove dans le département d’Ascoli Piceno pour me rendre à Ancône où je vécus une vie de privations et de souffrances ». (Extrait du tapuscrit de Claude Ménager)

1918 Service militaire

Scheda di leva
Scheda di leva

Il se présente à la visite de conscription en novembre 1917 Il est appelé en janvier 1918. L’Italie est entrée en guerre le 24 mai 1915 d’abord contre l’Autriche-Hongrie, puis en 1916 contre l’Allemagne. Il est versé en zone de guerre, nommé au 33ème régiment d’infanterie, le 10 mars 1918. Il appartient à la brigade UDINE qui dépend de la 50ème division du 8ème corps d’armée. Du 15 au 22 juin, sa brigade combat à Montello et Nervasa, au nord de Trévise, lors de la battaglia del solstizio (La bataille du solstice).

1920-1923 Les années communistes

Cino Del Duca 1920
Cino Del Duca 1920

Les années 1920- 1921- 1922 vont être déterminantes dans la vie de Cino Del Duca. Elles forment des années de maturation pour un jeune homme sans grande éducation. Il participe aux luttes sociales des années 20.

Une minorité radicale veut refonder le socialisme en commençant par recouvrer la vocation révolutionnaire, le nouvel idéal du bolchevisme anime les militants. Cino Del Duca vit de l’intérieur cette époque politique frénétique.

Les jeunes socialistes d’Ancône constituent le cercle Carlo Liebknecht, du nom du révolutionnaire allemand. En février 1920 Cino Del Duca en est le secrétaire. Il est membre du nouveau parti communiste, fondé en 1921. L'Italie est en proie à une forte agitation sociale et politique : « Le fascisme apparaît au lendemain de la guerre [..] parce que la situation de ce pays se prête alors à l’éclosion d’un mouvement contestataire et réactionnaire. » écrit Del Pozzo. Le parti fasciste est créé par Benito Mussolini en mars 1919, il prend le pouvoir en 1922. Un forte répression est organisée par le nouveau gouvernement. Pour Cino Del Duca, la période de l’investissement politique se conclut mais l’Etat policier continuera pendant de longues années à surveiller son activité. Cino Del Duca se considérera comme harcelé, poursuivi à tort par les des agents de la police politique. Il protestera régulièrement contre cet espionnage en arguant qu’il a arrêté de toute activité politique dès 1922.



 

 

Documenti del Caselario Politico centrale